Améliorer notre pratique

Dépasser le discours-maintien

Non classé|

Nous avons été bien formés à chercher les raisons pour lesquelles nos clients ne veulent pas changer, mais où cela nous mène-t-il? À BEAUCOUP de « discours-maintien ». Le discours-maintien est le discours du client qui porte sur les raisons pour lesquelles il ne veut pas changer.

Le reflet du discours de changement

Non classé|

Les éléments clés d'une pratique réussie de l'entretien motivationnel (EM) sont la capacité de juger de l'intensité du discours de changement à utiliser avec vos clients afin de renforcer leur engagement envers le changement. Les réflexions prospectives peuvent également être utiles pour guider votre client vers un discours de changement lorsqu'il génère principalement un discours de maintien.

L’effort juste

Non classé|

Les bouddhistes parlent de « l'effort juste » dans le noble sentier octuple. L'éthique de travail occidentale semble aller dans une autre direction. Laquelle apporte le plus de bonheur ? Quel est « l’effort juste » dans votre pratique ?

Pour favoriser le changement, optez pour des reflets plutôt que des questions

Non classé|

Je souhaite être efficace dans ma relation thérapeutique, car je sais que le client retire des avantages considérables d’une relation thérapeutique solide et c’est ma responsabilité comme praticienne de la bâtir. Lorsqu’une personne me parle de ses problèmes, j’utilise des « reflets », habituellement des reflets complexes, plutôt que des questions. Ils sont beaucoup plus efficaces pour bâtir une solide relation thérapeutique et, par conséquent, pour favoriser le changement.

Pourquoi ne nous enseigne-t-on pas les choses essentielles?

Non classé|

La plupart des professionnels aidants ont entendu dire que jusqu'à 75% de l'efficacité de toute approche thérapeutique est due à la qualité de l'alliance thérapeutique. Curieusement, rares sont ceux qui apprennent aujourd'hui à créer cette relation cruciale. L'IM peut combler cette lacune.

Les bienfaits du silence

Non classé|

Pour des gens qui gagnent leur vie en parlant, passer quatre jours en silence durant une retraite offre tout un contraste et honnêtement, en ce qui me concerne, un soulagement apprécié. Les conseils et la sagesse qui nous habitent, et que nous partageons souvent avec nos clients, sont dirigés vers l’intérieur pour nous nourrir nous-mêmes.

Mettre l’accent sur le problème est-il la meilleure façon d’aider un client à changer?

Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique, Améliorer notre pratique|

Les psychologues, les travailleurs sociaux, etc. ont été formés pour explorer ce qui ne va pas chez leurs clients. Or, c’est comme si on nous apprenait à commencer par les décourager, puis à les aider à sortir du trou que nous les avons aidés à creuser! Qu’arriverait-il si nous nous penchions plutôt sur leurs forces?

Go to Top